Hélène BOUVIER

1549368_10205527495256410_3966686313897569698_n

Des conférences avec Hélène Bouvier Un jour à la salle Psychée je rencontrai un voyant assez connu dans les associations qui avait beaucoup de relations et qui travaillait chez Hélène Bouvier .

Je lui demandais s’il était possible de travailler chez Hélène Bouvier, unanimement reconnue comme le plus grand médium du siècle. Pendant la guerre, des membres de la Résistance venaient la consulter pour savoir par où faire passer les soldats.

Hélène Bouvier avait créé son cercle. Aujourd’hui, le cercle Hélène Bouvier n’existe plus.

J’appris à regret par le voyant qu’elle ne prenait personne, mais j’étais déterminé à travailler avec cette grande figure de la voyance.

Le soir même en rentrant, je m’adressais à l’Ami pour lui demander de faire ce qu’il fallait pour y parvenir…

Le lendemain matin, le téléphone sonna et on me demanda si j’accepterais de donner des conférences pour mademoiselle Bouvier ! Un peu surpris, je répondis que je le souhaitais depuis longtemps mais que j’avais appris qu’elle ne prenait plus personne pour travailler avec elle.

Mon interlocuteur Monsieur Boisseau m’expliqua qu’il était son secrétaire « assistant » et que Mademoiselle Bouvier elle-même désirait que je donne des conférences dans son cercle. J’acceptais bien évidemment, j’étais ravi ! Il me demanda quels étaient mes tarifs, je m’empressais de répondre que pour elle je ne prendrai rien.

Le secrétaire me dit alors que c’était une bonne nouvelle car elle n’avait plus d’argent… Je connaissais Hélène Bouvier depuis longtemps, par ses ouvrages et ses conférences, je la trouvais sensationnelle. Elle possédait un charisme incroyable, une force sereine émanait d’elle et la rendait « magique ». Chacune de ses interventions était un grand moment et réunissait beaucoup de spectateurs.

L’héritage d’Hélène Bouvier Ma renommée de conférencier qui attirait du monde me permit de donner une conférence par mois pour elle. A chaque séance nous remplissions la salle, notre entente était fructueuse. Cela me permettait de lui assurer désormais assez d’argent pour vivre, car cette femme si généreuse ne prenait jamais d’argent aux autres… Cela finissait mon apprentissage dans le domaine de la médiumnité.

Elle était devenue presque sourde et aveugle, mais ses apparitions étaient pourtant toujours aussi convoitées. Sa fragilité, due à son grand âge, réveillait en moi ma nature protectrice, si bien que je laissais peu les gens l’approcher. Un jour, en 1999, pendant ma conférence, elle se leva et dit en me désignant : « Voilà, c’est le monsieur qui va me remplacer  » . Elle était atteinte, usée ; elle avait quatre vingt dix neuf ans, et se savait proche de la mort.

A l’issue de la réunion elle me donna les textes de toutes ses conférences depuis trente ans, pour que je puisse continuer à faire vivre son cercle. Hélène mourut deux jours plus tard.

A l’avenir je parlerai « je serai seul pour assumer ce qu’elle avait créé, » Pour des raisons administratives et de jalousie professionnelle, j’ai été contraint de créer mon propre cercle : « Rencontres Recherches Reynald Roussel » (les quatre ‘R’), mais j’ai toujours conservé l’esprit et le ton qu’elle donnait à son travail.

Hélène est irremplaçable je ne fais que continuer à ma façon le travail que les guides m’ont demandé et ils ont mis sur ma route cette demoiselle qui passa sa vie au service du ciel.
« SURTOUT JE NE PARLE PAS EN SON NOM »

Elle s’est éteinte mais elle reste toujours avec moi, elle s’assied à mes côtés pendant mes séances, mais n’intervient pas toujours. Elle m’indique quelquefois le nom de jeunes à aider mais je reste libre de dire oui ou non et nous avons de longues conversations ensemble….
Reynald Roussel

 

Médium – Spirite – Auteur – conférencier